Reconstruction d’accident avec des données télématiques

Guide Du Gestionnaire De Flotte Pour La Reconstitution D'accident À L’aide Des Données De La Télématique

16 octobre 2016 — Auteur : Siam Ahmed, Ingénieur des Services techniques

Qu’entend-on par Reconstitution d'accident?

Lors d’une collision de véhicules, il est important de savoir ce qui s’est passé et pourquoi. La reconstitution de toute l’information possible est essentielle aux fins de l’assurance, de la formation et de litiges éventuels.

La reconstitution d’accident à l’aide de la télématique est un processus qui utilise les données de la télématique pour comprendre les événements survenus avant, pendant et après une collision.

Les données de la télématique sont extrêmement précieuses, car elles fournissent un dossier précis et scientifique des événements. Vous pouvez ainsi aller au-delà des témoignages de bouche-à-oreille. La granularité des données peut vous révéler beaucoup de choses sur l’accident. La télématique permet d’acquérir une perspective plus large en observant les tendances historiques d’un chauffeur ou d’un véhicule particulier.

MyGeotab donne accès à divers types de données essentielles à la reconstitution de l’accident, y compris Historique des trajets, Accidents et enregistrement des données, Profil de vitesse, Graphique d’accélération et Graphique tr/min. En examinant et en analysant ces données, vous pouvez vérifier les événements liés à l’accident.

Données télématiques utilisées pour la reconstitution d’accident

Dans ce guide, vous apprendrez:

Remarque : À des fins judiciaires ou devant les tribunaux, des experts d’ingénierie ou de physique adéquatement formés devraient être consultés.

Examen des données relatives aux accidents dans MyGeotab

Rapports clés

Les rapports suivants dans MyGeotab fournissent des informations sur ce qui s’est passé avant, pendant et après la collision.

Carte et historique des trajets La carte montre la date, l’heure et l’emplacement de l’événement et fournit des informations contextuelles sur l’événement, par exemple, s’il s’est produit à une intersection ou dans un stationnement. Activer/désactiver la vue Satellite pour plus de détails.
Accidents et enregistrement des données Le rapport Accidents et enregistrement des données vous montre un registre détaillé des événements. Pour afficher le rapport, cliquez sur Activité > Accidents et enregistrement des données.
Graphique d'accélération Fournit une représentation graphique utile des données du moteur et de l’accélération. Aller à Motor y mantenimiento >Moteur et entretien > Données du moteur... > Mesures.
Profil de vitesse Pour afficher un graphique en temps réel de la vitesse du véhicule. Allez à Activité > Profil de vitesse.
Graphique tr/min : Pour accéder au Graphique tr/min, allez à Moteur et entretien > Données du moteur... > Mesures. Ensuite, filtrez pour le diagnostic de vitesse du moteur et cliquez sur la ligne de tendances rouge du graphique.
Rapport d'exceptions Le rapport d’exceptions fournit un résumé de toutes les règles d'exception qui ont été enfreintes au cours d’une période de temps donnée. Il est important de consulter le Rapport d’exceptions si les règles d’accélération sont en cause, si vous travaillez dans une industrie où un auxiliaire est configuré, ou si les codes de diagnostic (DTC) proviennent du moteur.

Si vous avez déjà une règle de créée dans MyGeotab qui définit le comportement au volant approprié et non approprié, vous pouvez utiliser ces exceptions pour obtenir plus d’information sur l’accident. Vous trouverez de l’information sur les exceptions en allant à Reglas y grupos > Règles et groupes > Exceptions.

Détection d’accident

Les accidents sont détectés par le dispositif Geotab GO lorsque l’accélération est supérieure ou égale à 2,5 g, où 1 g est égal à l’accélération gravitationnelle de la terre (environ 9,81 m/s2). Le micrologiciel n’utilisera pas les directions +/- de l’accéléromètre (l’axe Z) dans ce calcul. Le calcul utilise la magnitude de l’hypoténuse entre X et Y (√(X2+Y2)) ou X représente l’accélération avant/freinage et Y représente l’accélération latérale.

Lorsque le dispositif Geotab détecte un événement de 2,5 g dans toutes les directions, le dispositif déclenche l’enregistrement des données d’accident à une fréquence de 100 Hz. Ces informations détaillées et granulaires seront reflétées dans le trajet, tel qu’il apparaît dans MyGeotab.

Règle de détection d’accident
Le système MyGeotab a une règle de base intitulée Détection d’accident Cette règle est déclenchée si l’accéléromètre détecte un changement de vitesse de plus de 25 km/h ou de 15 mi/h en 1 seconde dans n’importe quelle direction. Si possible, le dispositif enverra des informations d’enquête détaillées sur la position, la vitesse et l'accélération du véhicule.

Lorsque la règle est activée, une notification est envoyée à l’utilisateur lorsqu’un accident est détecté. Si la règle de détection d’accident n’est pas activée, vous pouvez tout de même voir les détails de l’accident dans Accidents et enregistrement des données

Remarque : Les fausses alarmes sont possibles. Si le dispositif subit un choc, la règle peut être accidentellement déclenchée. Il est recommandé d’installer le dispositif là où il ne gênera pas le chauffeur.

Événements d’accidents non détectés
Il arrive qu’un accident se produise même si la lecture de l’accéléromètre est inférieure à 2,5 g. Par exemple, lors d’une collision à vitesse réduite, où les deux véhicules ont continué à conduire par la suite, un événement d’accident pourrait ne pas être déclenché. Malgré cela, dans ces circonstances les données restent très importantes. L’enregistrement est généré par les événements, ainsi, quand il y a plus de changements de direction et de vitesse, il y a plus de mises à jour, ce qui génère un nombre de registres supérieur à la normale.

Précision des données

Quelle est la précision des données Geotab? Les coordonnées GPS sont précises à 2,5 mètres dans toutes les directions. La vitesse est précise à 0,52 m/s. La logique de courbe Geotab interroge à un taux de détection de 300 Hz et en cas de détection d’événement d’accident, ré-interroge à une fréquence de 100 Hz.

Les rapports générés automatiquement peuvent être inexacts à plusieurs égards. Certaines quantités mesurées directement dans le rapport, comme l’accélération, la vitesse et la localisation GPS, sont sujettes aux incertitudes et erreurs de mesure habituelles. Les quantités dérivées, comme le point d’impact, sont également sujettes à d’éventuelles erreurs de calcul.

Précision:
GPS : précis à 2,5 m.
Vitesse : précise à 0,52 m/s.
Logique de la courbe : interroge à un taux de détection de 300 Hz et sur détection ré-interroge à une fréquence de 100 Hz.

Premiers pas

Validation

Avant d’effectuer l’analyse d’un accident à l’aide de données provenant d’un dispositif Geotab GO, vous devez vérifier si le dispositif a ce qui suit :

Les sources d’erreur pour la position du véhicule, la vitesse et l’accélération sont propres au modèle de dispositif particulier; vérifiez ces sources auprès de Geotab pour votre dispositif spécifique. Dans les cas où le dispositif Geotab GO n’est pas rigidement fixé au connecteur OBD II, les données d’accélération initiale fournies par le dispositif pourraient être exactes, mais les autres valeurs d’accélération pourraient être inexactes en raison de la flexion du harnais. En outre, l’accélération réelle mesurée par le dispositif peut être différente de l’accélération du centre de gravité du véhicule selon l’emplacement du dispositif par rapport au centre de gravité du véhicule.

Les données des dispositifs Geotab GO sont stockées dans des centres de données sécurisés auxquels seul Geotab a accès

Procédure de base

En général, pour reconstituer un accident dans MyGeotab, vous suivrez ces étapes:

  1. Trouvez l’accident dans le rapport Historique des trajets et consultez-le sur la carte.. Enregistrez la date, l’heure et le lieu de l’accident. Recueillez des informations sur le comportement du véhicule à ce moment- là. Notez toutes les exceptions.
  2. Consultez Accidents et enregistrement des données pour identifier l’événement de niveau accident. Recherchez les événements de force d’accélération importants, puis consultez le registre pour savoir ce qui s’est passé avant et après l’accident, par exemple, la vitesse à laquelle le chauffeur circulait. Recherchez une accélération ou décélération brusque, soit vers l’avant, vers l’arrière, latéralement ou même de haut en bas.
  3. Consultez Mesures du moteur et Graphique d'accélération pour plus d’indices sur la direction de l’impact. Examinez les mesures du moteur avant et après le moment où l’événement s’est produit.
  4. Consultez Profil de vitesse et Graphique tr/min pour voir la vitesse du véhicule avant et après l’accident. Recherchez la possibilité de conduite et de réaction agressive par le chauffeur.

Formation complémentaire:
Visionnez notre vidéo de formation sur la reconstitution d’accident pour en savoir plus sur l’obtention des données d’accidents et la reconstitution d’un accident. Disponible sur : www.geotab.com/video/collision-reconstruction/

Exemples de cas : Reconstitution des données de l’accident

La section suivante montre comment vous pouvez utiliser différents outils dans MyGeotab pour vérifier les circonstances de la collision. À des fins d’illustration, les informations ci-dessous proviennent de la reconstitution de deux accidents réels impliquant des véhicules de tourisme.

Cas 1 : Impact latéral de véhicule de tourisme (Geotab GO7)

Vue de la carte

Pour reconstituer les données d’un accident, il faut d’abord afficher l’accident dans l’historique du trajet du véhicule. Dans MyGeotab, allez à la page Carte et cliquez sur le bouton Historique des trajets. Précisez le véhicule et sélectionnez le trajet qui correspond à la date et à l’heure de l’accident.

Remarque : Les données du GPS peuvent être inexactes pour les quelques secondes qui suivent l’événement d’allumage, car le dispositif tente encore de se synchroniser avec les satellites GPS.

Dans l’image ci-dessous, le véhicule a quitté le stationnement et s’est dirigé vers la route principale, où il a été frappé sur le côté alors qu’il s’apprêtait à tourner.

La carte n’est qu’un de plusieurs outils qui peuvent servir à la reconstitution d’accident. D’autres éléments d’information sont nécessaires pour former un tableau plus complet de l’accident.

Accidents et enregistrement des données
Le rapport Accidents et enregistrement des données montre les journaux individuels, tel que rapporté par le dispositif.

Pour utiliser cet outil, allez à Activité > Accidents et enregistrement des données. Choisissez le véhicule approprié et la plage de dates pour interroger les registres de cette période de temps.

Recherchez l’horodatage de la détection d’accident et faites correspondre cette heure à la même heure sur la carte pour mieux connaître l’emplacement du véhicule au moment de l’accident.

Par défaut, la détection d’accident se produit chaque fois que la lecture de l’accéléromètre du dispositif Geotab GO dépasse 2,5 g dans n’importe quelle direction.

Puis, recherchez le registre des événements d’accident, ainsi que les journaux de l’accéléromètre avant et après l’événement d’accident. La valeur d’accélération (g) de ces registres est proportionnelle à la force exercée sur le véhicule lors de la collision. Vous pouvez ainsi mieux saisir la gravité de l’accident.

L’image ci-dessous montre un exemple d’un registre de détection d’accident créé lorsqu’un accident se produit.

Graphique d'accélération
Le Graphique d'accélération est un outil qui peut être utilisé pour déterminer la direction à partir d’où le véhicule a été touché et la force relative exercée dans chaque direction en raison de la collision.

Pour consulter cette information, allez à Moteur et maintenance > Moteur et dispositif > Mesures.. Cliquez sur le bouton Options pour filtrer les données de mesures pour le véhicule et la période de temps spécifiques.

Puis, selon la direction de la collision, cliquez sur la ligne de tendances rouge du graphique à côté de soit :

Un graphique interactif des valeurs de l’accéléromètre dans les directions choisies s’affichera. Dans ce cas, le véhicule ayant été heurté sur le côté, Accélération latérale a été sélectionnée. Voir le Graphique d'accélération ci-dessous.

Comment lire les valeurs d’accélération:
Le Graphique d'accélération montre l’accélération du véhicule en mètres par seconde carrée (m/s2). Des valeurs positives et négatives représentent l’accélération dans des directions différentes:

Accélération vers l’avant ou freinage Accélération latérale (Latéralement) Accélération +/-
Valeurs positives (+) Accélération vers l’avant Accélération à gauche Accélération -
Valeurs négatives (−) Accélération vers l’arrière Accélération à droite Accélération +

Dans ce cas, on peut constater que le véhicule a été heurté de la gauche, ce qui a provoqué l’accélération vers la droite à 54 m/s2.

Profil de vitesse
Le profil de vitesse montre la vitesse du véhicule par rapport au temps. Cela peut servir à déterminer avec précision la vitesse du véhicule en question au moment de l’accident. Pour accéder au profil de vitesse, allez à Activité > Profil de vitesse, et utiliser le bouton Options pour filtrer les données pertinentes.

L’image ci-dessous montre le profil de vitesse du véhicule avant, pendant et après l’accident. Dans ce cas, nous voyons qu’au moment de l’accident, la vitesse du véhicule était nulle, ce qui signifie que le véhicule s’est dirigé vers l’intersection, puis s’est arrêté pour laisser la circulation passer avant de s’engager sur la route.

Graphique tr/min :

Le Graphique tr/min est important pour déterminer si le chauffeur relâchait la pression sur l’accélérateur du véhicule. Le régime moteur peut supplémenter l’information du Profil de vitesse. N’oubliez pas que le régime normal du moteur au ralenti varie en fonction du type de véhicule.

Pour accéder au Graphique tr/min, allez à Moteur et maintenance > Moteur et dispositif > Mesures. Cliquez sur le bouton Options pour filtrer les données de mesures pour le véhicule et la période de temps spécifiques.

Recherchez la ligne Vitesse du moteur et cliquez sur la ligne de tendances rouge du graphique pour ouvrir le Graphique tr/min.

Une bonne façon d’interpréter le niveau de tr/min est de comparer la valeur tr/min à l’allumage par rapport à la valeur tr/min à la température normale de fonctionnement du moteur.

En utilisant la valeur tr/min à l’allumage, vous aurez une estimation approximative du niveau de tr/mn au ralenti pour ce véhicule spécifique. Avec ce point de référence, vous pouvez utiliser l’augmentation ou la diminution du tr/min avant l’impact pour avoir une idée de l’intensité avec laquelle le chauffeur essayait d’accélérer ou de décélérer.

Cas 1 : Conclusion

Basé sur l’information ci-dessus, nous pouvons conclure que ce véhicule se déplaçait lentement vers l’intersection et s’est immobilisé près de l’intersection. Pendant l’arrêt, un autre véhicule circulant sur la route principale est entré en collision avec le véhicule arrêté du côté gauche, le déplaçant vers la droite avec une accélération de 54 m/s2. Par contre, l’information n’est pas assez concluante pour indiquer si le véhicule était ou n’était pas arrêté trop avant dans la voie où il s’apprêtait à tourner, car la précision du GPS est limitée à 2,5 mètres.

Cas 2 : Impact arrière d’un véhicule de tourisme (GO6)

Dans ce cas, le chauffeur a déclaré qu’il était sur la route à l’heure de pointe, au moment où il a été heurté à l’arrière par le véhicule qui le suivait. Nous allons utiliser la même procédure décrite ci-dessus pour analyser les données recueillies pour cette collision afin de vérifier la déclaration de ce chauffeur.

Vue de la carte
La première étape est d’aller à la page Historique des trajets (Carte > Historique des trajets) et d’utiliser le bouton Options pour filtrer le véhicule et l’heure spécifiques. Dans ce cas, l’historique du trajet confirme que l’accident s’est produit sur l’autoroute.

Pour vérifier rapidement la vitesse autour de la zone de l’accident, déplacez votre souris sur la ligne représentant la trajectoire du véhicule. Le contrôle de vitesse indique que le véhicule roulait à une vitesse plus lente par rapport à la limite de vitesse de l’autoroute. Ceci, en combinaison avec l’heure de la journée (heure de pointe), indique que le véhicule roulait probablement dans une circulation dense.

Accidents et enregistrement des données

Cliquez sur la flèche vers la droite de la ligne de voyage pour ouvrir un lien à Accidents et enregistrement des données pour le trajet.

L’image ci-dessous affiche les Accidents et enregistrement des données pour ce véhicule.

Lors de l’analyse des valeurs de l’accéléromètre, il est important de trouver la valeur qui se démarque des autres. Dans ce cas, nous constatons que le registre de mouvement avant de l’accéléromètre souligné en surbrillance a enregistré une valeur de 3,46 g, soit la valeur la plus élevée des registres d’accélération immédiats.

Il est également important de noter qu’il y a une hausse de l’accélération, mais très peu d’accélération latérale. Cela montre que le véhicule doté du dispositif GO a été heurté de l’arrière.

Graphique d'accélération

Pour confirmer les données qui précèdent, nous pouvons maintenant voir les mesures de l’accéléromètre sous forme de graphique. Accédez à la Moteur et Maintenance > Moteur et dispositif > Mesures et cliquez sur le bouton Options pour filtrer les données de mesures pour le véhicule et la période de temps spécifiques.

Les images qui suivent affichent les données du moteur et le Graphique d'accélération.

Dans le graphique précédent, les valeurs positives représentent une accélération vers l’avant et les valeurs négatives représentent une accélération en sens inverse. Nous pouvons voir qu’au moment de l’accident, ce véhicule a subi une forte accélération vers l’avant, ce qui indique qu’il a été heurté de l’arrière.

Profil de vitesse

Le profil de vitesse peut être utilisé pour afficher la vitesse du véhicule juste avant l’accident. Basé sur l’image ci-dessous, on voit que le véhicule a ralenti graduellement, possiblement en raison de la circulation. Puis, quelques instants avant l’accident, il a accéléré légèrement avant de décélérer à nouveau. Ensuite, selon l’heure, une troisième accélération légère correspond à la collision de l’arrière.

Cela montre que le véhicule en question a dû s’arrêter brusquement après ce deuxième événement d’accélération légère. Le véhicule qui le suivait n’a peut-être pas remarqué le freinage brusque du véhicule qui a immédiatement précédé la collision.

Dans les 2 cas, l’utilisation du Graphique tr/min était inutile, car nous pouvions confirmer que le véhicule circulait lentement (probablement à cause de la circulation à l’heure de pointe) alors qu’il a été embouti de l’arrière. Le Graphique tr/min n’aurait fourni aucun autre détail utile à la reconstitution de l’accident.

Cas 2 : Conclusion
Dans ce cas, d’après ce qui précède, nous pouvons estimer d’après le freinage intermittent que le véhicule était pris dans un embouteillage et circulait très lentement. À un certain moment, le véhicule a été heurté de l’arrière par le véhicule qui le suivait.

Feuille de route pour les futurs développements

Grâce au pouvoir des mégadonnées, nous pouvons maintenant afficher les accidents à plus grande échelle. Geotab tire pleinement parti des technologies disponibles pour analyser les habitudes des chauffeurs et fournir des informations plus précises sur les accidents. L’analyse prédictive deviendra partie intégrante pour gérer la sécurité de la flotte.

Les flottes pourront utiliser les mégadonnées pour déterminer les facteurs qui augmentent le niveau de risque d’un chauffeur et contribuent aux risques d’accidents. Ces facteurs de risque sont l’emplacement, la météo, l’heure, le type de véhicule et les habitudes de conduite spécifiques. Les outils d’analyse avancée que nous mettons au point vous fourniront l’information précise dont vous avez besoin pour analyser le point d’impact et les renversements.

Ce message donne un aperçu de la reconstitution de l’accident, y compris:

Télécharger le rapport complet pour deux exemples étape par étape montrant comment utiliser les divers outils de MyGeotab pour vérifier les circonstances de la collision.

Share This Story

Facebook LinkedIn Twitter Google+ Email