Nouveau tachygraphe intelligent : est-ce une révolution ?

Publie le 21 janvier 2021 dans Gestion de flottes par Diego Bosello


Découvrez les changements depuis le lancement du nouveau type de tachygraphe numérique, le Smart Tachograph.

Il y a un an, un nouveau type de tachygraphe numérique, le Smart Tachograph, a été lancé. Qu’est-ce qui a changé depuis ? Découvrons-le.

Les statistiques

Au premier semestre 2020, les événements imprévisibles ont rendu difficile l’analyse de la tendance, mais certaines conclusions peuvent être tirées des données fournies par ACEA (en anglais).

  • Le nombre de véhicules lourds était de 7 370 millions (6,6 millions de camions et 770 000 bus et autocars) avec une augmentation de 431 180 unités
  • En 2019, il y a eu 2,1 millions d’immatriculations de véhicules légers
  • La plupart des ventes de véhicules lourds se sont concentrées au début de l’année 2019
  • Avril 2018 a enregistré une baisse de 67 % des immatriculations par rapport à la même période en 2019, alors qu’en juin la tendance négative était d’environ 35 %
  • De 2016 à 2018, l’âge moyen des véhicules a légèrement augmenté, passant à 12,3 ans. Dans des pays comme le Royaume-Uni et la France, le renouvellement s’effectue à une fréquence de rotation d’environ 7,5 ans, alors qu’elle est beaucoup plus lente dans des pays comme l’Allemagne (environ tous les 10 ans) ou l’Italie, l’Espagne et le Portugal (environ tous les 14 ans)

Les nouveautés

Les objectifs de l’Union européenne et des règlements concernant le tachygraphe sont les suivants : accroître la sécurité routière, assurer des conditions de travail minimales pour les unités professionnelles et garantir une concurrence loyale. L’harmonisation des conditions de travail dans toute l’Europe pour assurer une sécurité maximale est un thème récurrent de toutes les lois européennes sur la mobilité.
Le nouveau tachygraphe numérique apporte les modifications suivantes :

  • Une antenne GPS qui enregistre la position, le lieu de départ, le temps accumulé et le lieu d’arrivée, en calculant si les temps sont adéquats en termes de kilomètres parcourus dans un temps donné toutes les trois heures
  • Le lancement de la deuxième génération de la carte de conducteur, qui enregistre des informations supplémentaires telles que les données GPS
  • Un système de communication à courte portée appelé Digital Short-Range Communication System (DSRC), grâce auquel les autorités peuvent vérifier certains paramètres du véhicule en mouvement, afin de décider s’il faut procéder à un arrêt pour inspection
  • Une nouvelle interface de communication avec d’autres systèmes d’information, Intelligent Transportation System (ITS), pour partager les données recueillies tout en maintenant la confidentialité. Le conducteur peut ainsi choisir de les partager ou non

Les questions qui se posent

Voici quelques questions qui se sont posées au sujet de cette innovation :
Quel en sera l’impact sur mes tâches quotidiennes ? Dois-je modifier mon modus operandi ? Le système est-il compatible avec le nouveau Smart Tachograph ?
En réalité, ces changements visaient à réduire le nombre de pratiques administratives concernant le transport de biens et de personnes. Plus particulièrement, l’accès à distance de la commande à courte portée est limité à un certain paquet de données (fourni par la nouvelle génération de tachygraphes) pour vérifier toute altération, dans le seul but de déterminer s’il faut arrêter le véhicule pour une inspection complète ou partielle. Pour cette même raison, les informations sur les infractions relatives aux heures de conduite ou au repos ne sont pas incluses : juste une confirmation qu’une pause toutes les 4,5 heures a bien été prise. L’intégration de l’antenne GPS et de la collecte de données toutes les 3 heures de conduite avec la détection de la position visent à assurer la sécurité des véhicules.

Quel est le rôle de la télématique ?

La télématique jouera un rôle de soutien crucial pour les sociétés de transport. L’analyse des données du tachygraphe en temps réel sera également de plus en plus essentielle et stratégique pour les systèmes d’acheminement et de planification que les entreprises utilisent pour la planification, conformément aux réglementations. Les données doivent donc être véridiques et intégrales pour servir de base à une prise de décisions importantes.
L’horizon prévisionnel de ces innovations aura des effets plus cohérents à long terme, ainsi que sur l’intégration du nouveau tachygraphe dans les flottes de véhicules, selon les statistiques initiales sur la durée de vie moyenne des véhicules.

Conclusion

La télématique jouera un rôle crucial dans le soutien aux entreprises, afin qu’elles disposent de données fiables. Geotab est en mesure d’offrir une gestion avancée des données recueillies par le biais de solutions dédiées telles que la solution tachygraphe Geotab pour répondre aux réglementations européennes. Compte-tenu des nouvelles directives du train de mesures sur la mobilité de l’Union européenne et des exigences d’évolutivité, il est nécessaire de disposer d’une plate-forme ouverte et extensible avec des solutions telles que IOX-UREADER, immédiatement opérationnelles. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.geotab.com/fr/transportation.


Avez-vous aimé cet article ? Faites le nous savoir !


Avertissement

Les articles de blog de Geotab sont destinés à fournir des informations et à encourager la discussion sur des sujets d'intérêt pour la communauté télématique dans son ensemble. Geotab ne fournit pas de conseils techniques, professionnels ou juridiques via ces articles de blog. Bien que tous les efforts aient été faits pour garantir que les informations contenues dans cet article de blog sont exactes et opportunes, des erreurs et des omissions peuvent survenir, et les informations présentées ici peuvent devenir obsolètes avec le temps.