Image de la terre avec des données

Qu’est-ce qu’un audit d’électrification, ou EVSA ?

Publie le 1 septembre 2022 dans Véhicules électriques et durabilité par Geotab |  4 minutes de lecture


Les responsables de flottes étant de plus en plus tenus de réduire les émissions de gaz à effet de serre, un nombre croissant d’entre eux se renseignent sur la viabilité de l’acquisition de véhicules électriques pour leur flotte.

Voici quelques questions que les responsables de flotte peuvent se poser :

  1. Quels sont les modèles de véhicules électriques disponibles sur le marché local ? Conviennent-ils aux types d’utilisation requis ?
  2. L’intégration de véhicules électriques est-elle viable d’un point de vue opérationnel et financier ?
  3. Parmi les véhicules de ma flotte actuelle, lesquels pourraient être avantageusement remplacés par des véhicules électriques ?
  4. Quel est le type d’infrastructure de recharge nécessaire pour étayer mon plan de transition à l’électrique ?
  5. Quelle serait la réduction des gaz à effet de serre ?

Qu’est-ce qu’un audit d’électrification (EVSA) ?

Un audit d’électrification (EVSA) est un outil qui aide le responsable de flotte à répondre à ces questions et l’aide à mettre en place un plan de transition à l’électrique. L’EVSA génère l’analyse des données nécessaire pour appuyer une décision de transition de la flotte à l’électrique en phase avec des considérations spécifiques telles que le budget et le calendrier de l’entreprise.

 

Il existe différents niveaux d’évaluation : des estimations et des calculs effectués manuellement et présentés dans une feuille de calcul, le recours à un outil automatisé simplifiant la saisie des données, jusqu’à des missions de consultants de mise en service pour préparer un plan de transition à l’électrique de flotte adapté aux besoins de l’entreprise.

Un EVSA permet aux responsables de flottes de gagner du temps

L’un des principaux avantages d’un EVSA est qu’il permet aux responsables de flottes de gagner du temps en facilitant la recherche de véhicules électriques et en les comparant en fonction de certains facteurs, notamment : 

  • Prix de vente
  • Type de véhicule électrique (batterie électrique ou batterie hybride rechargeable)
  • Catégorie de véhicule
  • Capacité/autonomie de la batterie
  • Disponibilité au niveau local
  • Calendriers d’entretien
  • Vitesses de recharge

Exigences opérationnelles

Avant d’analyser le coût total de possession, il convient de déterminer si un véhicule électrique répond aux exigences d’autonomie. La distance maximale parcourue par les véhicules est analysée et comparée à l’autonomie réelle des véhicules électriques, ce qui permet immédiatement de valider ou de rejeter l’initiative d’achat de véhicules électriques.

 

L’angoisse de l’autonomie pour les conducteurs est l’une des principales raisons pour lesquelles de nombreuses flottes ne sont pas encore passées à l’électrique. Toutefois, un EVSA analyse les distances quotidiennes parcourues (au cours des 12 derniers mois, si possible, pour prendre en compte les variations de saisons commerciales), afin de vérifier que le véhicule électrique sélectionné possède l’autonomie nécessaire pour parcourir la distance requise avec une seule charge.

Analyse financière

Après avoir confirmé qu’il existe des véhicules électriques capables d’opérer dans les conditions d’exploitation requises, l’étape suivante consiste à cerner l’impact financier de l’acquisition de véhicules électriques. Il est essentiel de comprendre si le passage à l’électrique permettrait à la flotte de faire des économies tout au long de la durée de vie des véhicules.

 

L’EVSA couvre l’aspect financier en calculant le coût par cycle de vie du remplacement d’un véhicule à essence par un véhicule électrique et en le comparant au remplacement par un autre véhicule non électrique. Les composants de coût suivants sont généralement pris en compte : 

  • Coûts d’acquisition du véhicule (qu’il s’agisse d’un achat ou d’un bail) 
  • Entretien
  • Carburant et électricité 
  • Primes pour l’achat de véhicule électrique
  • Frais de zone de faible émission (le cas échéant)

L’EVSA aide les responsables de flotte à comprendre les changements de leur structure financière s’ils choisissent d’acquérir des véhicules électriques. En général, les véhicules électriques sont plus onéreux à l’achat, mais les économies de charges d’exploitation en termes de carburant et d’entretien compenseront cette mise de fonds supérieure. 

 

Il est également important de prendre en compte toutes les primes gouvernementales pour l’achat de véhicules électriques disponibles pour la flotte. Dans certaines organisations, il est possible de libérer des fonds issus de programmes de développement durable visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ces fonds, associés aux primes gouvernementales, peuvent jouer un rôle important dans la réduction du coût total de possession des véhicules électriques.

Impact sur l’environnement

Les véhicules électriques offrent aux flottes une excellente opportunité de réduire leur consommation de carburant et leur empreinte carbone. L’utilisation d’un véhicule électrique présente un avantage environnemental immédiat, à savoir l’élimination des émissions lorsque le véhicule marche au ralenti.

De plus, une politique de respect de l’environnement a des conséquences financières directes dans certains domaines. Par exemple, dans le centre de Londres, les véhicules électriques sont exonérés de frais de congestion (taxe de circulation), facturés 11,50 livres sterling par jour. D’autres juridictions dans le monde envisagent de mettre en œuvre de tels frais d’émission et de congestion.

L’EVSA peut aider à quantifier la réduction des émissions de gaz d’échappement, les économies de carburant et les économies de frais de congestion.

 

Certaines flottes adoptent une approche globale de la réduction des émissions lors de l’exécution des audits d’électrification et identifient des opportunités de redimensionnement de leur flotte. Le redimensionnement comprend la réduction du nombre de véhicules en fonction de l’utilisation générale et des catégories de véhicules de la flotte. Posez-vous la question : votre flotte a-t-elle vraiment besoin de plusieurs pick-up, ou un véhicule plus rentable suffirait-il ? Les économies réalisées en redimensionnant la flotte sont ensuite utilisées pour acheter plus de véhicules électriques.

Infrastructure de recharge

L’une des principales considérations relatives à la transition de la flotte à l’électrique est de comprendre le type et le coût de l’infrastructure de recharge requise pour répondre aux exigences énergétiques.

 

Afin de ne pas perturber les opérations quotidiennes des conducteurs, l’infrastructure planifiée doit prévoir la recharge de tous les véhicules stationnés pendant une période prolongée (généralement durant la nuit). L’EVSA identifie les emplacements des bornes de recharge, leurs types ainsi que les coûts d’approvisionnement et d’installation. L’EVSA vérifie également que les véhicules sont garés suffisamment longtemps afin d’être correctement rechargés pour leur prochaine journée.

Le rôle de la télématique dans un EVSA

Un EVSA peut être simple (calcul sommaire des économies basées sur des estimations et des moyennes) ou plus complexe (exécution de simulations de modèle physique seconde par seconde de chaque véhicule électrique envisagé).

 

Il est possible de trouver un compromis, en éliminant les conjectures quant aux informations de trajet et en utilisant les données recueillies par le biais de la solution télématique installée au sein de la flotte. Les solutions télématiques permettent d’accéder à un ensemble complet de points de données qui peuvent être exploités pour affiner la précision d’un tel audit d’électrification.

 

Pour commencer, nous pouvons obtenir des relevés précis de distance quotidienne et les comparer à l’autonomie réelle de véhicules électriques disponibles sur le marché. En outre, la justesse des relevés de consommation de carburant peut affiner les calculs d’économies de carburant et améliorer la précision du modèle financier.

 

Un audit plus avancé peut utiliser les informations de localisation pour obtenir des données sur le terrain local sur lequel circulent les véhicules. Ces données peuvent être corrélées aux températures extérieures pour déterminer quand prendre en compte l’utilisation des systèmes de climatisation lors de la modélisation de l’autonomie des batteries électriques. Les modèles plus avancés peuvent examiner les paramètres de comportement de conduite tels que la vitesse, l’accélération et le freinage brusque, afin d’affiner encore davantage l’autonomie estimée d’un véhicule électrique en appliquant des habitudes de conduite similaires. Grâce au support de Geotab, vous pouvez bénéficier d’une transition aussi transparente que possible. 

Obtenez plus d’informations sur l’électrisation de votre flotte sur notre page Véhicules électriques


Avez-vous aimé cet article ? Faites le nous savoir !


Avertissement

Les articles de blog de Geotab sont destinés à fournir des informations et à encourager la discussion sur des sujets d'intérêt pour la communauté télématique dans son ensemble. Geotab ne fournit pas de conseils techniques, professionnels ou juridiques via ces articles de blog. Bien que tous les efforts aient été faits pour garantir que les informations contenues dans cet article de blog sont exactes et opportunes, des erreurs et des omissions peuvent survenir, et les informations présentées ici peuvent devenir obsolètes avec le temps.

Abonnez-vous au blog Geotab

Inscrivez-vous à notre blog pour en savoir plus sur les dernières nouveautés et recevoir des conseils pour une parfaite gestion de flotte. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.