Skip to main content

drapeau européen avec données autour

Ralentir le changement climatique - quel « intérêt plus légitime » pour le traitement des données ?

Dernière mise à jour le 23 novembre 2022 dans Véhicules électriques et durabilité par Geotab Team |  5 minutes de lecture


La télématique et ses capacités axées sur les données peuvent être utilisées comme un outil dans la lutte contre le changement climatique dans le secteur des transports.

Ce n’est probablement pas la première fois que vous entendez parler du Règlement général sur la protection des données (RGPD) et vous savez peut-être aussi que le RGPD est un outil puissant d’harmonisation de la protection de la vie privée en Europe. Le GDPR codifie, harmonise et clarifie les lois européennes sur la protection de la vie privée et est considéré comme un modèle dans d’autres juridictions du monde entier. Mais comme pour toute chose, l’application rigide, excessive ou irréfléchie d’une loi peut entraîner des conséquences inattendues. La conférence annuelle des ministres-présidents allemands(en allemand) déclare que les préoccupations en matière de protection des données « ne doivent pas conduire à négliger d’emblée les technologies et données numériques lorsqu’il s’agit de se protéger contre les catastrophes naturelles et autres crises ». La conférence reconnaît que les données jouent un rôle clé dans la résolution des problèmes les plus urgents de la société. Nous sommes d’accord. Les données et les capacités basées sur les données sont essentielles pour atteindre les objectifs en matière de changement climatique tels que ceux inclus dans l’Accord de Paris et d’autres législations. Examinons de plus près cette évolution et l’utilisation de la télématique pour atteindre des objectifs climatiques tout en tenant compte du RGPD. 

Une vague de réglementations environnementales

Au début de l’année 2021, des réglementations ont été mises en œuvre en Europe lorsque le Parlement européen a adopté la loi européenne sur le climat, la première du genre qui concrétise les objectifs du contrat vert européen visant à atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050 et une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 55 % d’ici 2030 (par rapport aux niveaux de 1990). D’après Reuters (en anglais), « cela nécessitera une énorme révision des politiques » et des réglementations beaucoup plus strictes.

 

Quelques mois plus tard, en novembre 2021, la 26e conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP26) a eu lieu et a mis l’accent sur l’importance de limiter le réchauffement de la planète bien en dessous de 2 °C et de viser idéalement 1,5 °C. Les représentants européens ont annoncé des mesures d’application plus strictes pendant la COP26, y compris un engagement radical à réduire le méthane et l’expansion des ressources financières et techniques pour atteindre les objectifs de réduction des émissions.

 

Si vous n’êtes pas encore convaincu, sachez que, dans le cadre de ces grands développements politiques, les pays prennent également des mesures à leur niveau. Voici un autre exemple récent en Allemagne, décrit par le Guardian (en anglais) comme « historique » : « La Cour constitutionnelle suprême d’Allemagne a jugé que les mesures de protection du climat prises par le gouvernement étaient insuffisantes pour protéger les générations futures, après une plainte déposée par des groupes écologistes ». Il est certain que ce n’est qu’un début - une telle législation historique pourrait servir d’exemple à d’autres pays et États. Même si cet accord historique a eu lieu en Allemagne, un article récent a souligné que ce pays a pris du retard sur son objectif climatique de 2030 et doit adopter des mesures globales pour se remettre sur la bonne voie.

 

La pression sociale en faveur de la neutralité carbone augmente également - de la part des clients et des consommateurs eux-mêmes. En outre, les chaînes d’approvisionnement doivent être optimisées pour répondre à ces exigences vertes et les fournisseurs qui ne peuvent pas fournir de preuves de leurs objectifs de durabilité risquent d’être abandonnés dans la course au développement durable de la chaîne d’approvisionnement d’une entreprise. Je pourrais même aller jusqu’à affirmer que les banques et autres sources de capitaux pourraient stopper les financements des entreprises qui ne respectent pas les réglementations.

Exploiter les données pour le bien 

Compte tenu des évolutions décrites ci-dessus, les entreprises seront certainement confrontées à une pression énorme, voire insurmontable, pour passer à des opérations écologiques. On pourrait penser qu’il s’agit d’un intérêt légitime suffisant pour exploiter la puissance des données. Cependant, la réalité actuelle semble très différente, en particulier dans le secteur des transports. Une étude récente de Geotab en Allemagne a montré que la grande majorité des gestionnaires de flotte ont fixé des objectifs de développement durable et soulignent que le coaching des conducteurs est un facteur vital pour faire avancer ces objectifs. En utilisant le dispositif Geotab GO et la plateforme MyGeotab avec les rapports et les Add-Ins complémentaires pertinents, les gestionnaires de flotte peuvent facilement prendre des mesures proactives pour améliorer le comportement des conducteurs. Cependant, nombreux sont ceux qui craignent la mise en œuvre d’un tel coaching en raison des inquiétudes liées au RGPD et des réactions négatives des comités d’entreprise - ne serait-ce pas plutôt le contraire ?

 

On pourrait penser qu’il est dans l’intérêt de toutes les parties concernées de faire passer en priorité la sécurité des conducteurs, qui constituent l’atout essentiel de toute flotte, et la réduction des émissions de leurs véhicules. Ni les gestionnaires, ni les contrôleurs de données ne devraient avoir peur d’utiliser la télématique pour améliorer le comportement au volant et décarboniser le transport routier. Comme toujours, cependant, la transparence est essentielle. Les politiques doivent expliquer clairement l’utilisation ou la non-utilisation des systèmes ; le « coaching du conducteur » doit être exactement cela et les avantages doivent être clairement présentés. Avec les bonnes mesures, une utilisation responsable et une communication claire, toutes les parties concernées peuvent en retirer des avantages.

 

En tant que gestionnaire de base de données, Geotab a pris les mesures nécessaires pour s’assurer que leur traitement est conforme au RGPD, y compris des mesures de sécurité documentées (en anglais). Geotab aide également les gestionnaires de flotte, appelés contrôleurs de données, à assumer leurs responsabilités en matière de confidentialité des données. Par exemple, le système Geotab est configuré pour que seuls les utilisateurs autorisés et désignés puissent voir les données. Geotab met également à disposition d’autres fonctions de protection de la vie privée personnalisées, telles que le mode personnel pour les conducteurs, y compris l’élimination des données à certaines heures ou pour certains lieux. Les gestionnaires de flotte doivent globalement veiller à ce que le système de gestion de la flotte soit utilisé de manière responsable, et cela implique de justifier les besoins d’utilisation des données avec les informations nécessaires. Cela comprend la sécurité, mais aussi la réduction des émissions afin d’atteindre les objectifs d’atténuation du changement climatique, ce qui devrait être une priorité urgente pour toute flotte ou entreprise logistique.

 

Pour en savoir plus sur les mesures de Geotab en matière de confidentialité des données, cliquez ici : Geotab Mobility Connect 2020 - Confidentialité des données (en anglais)

Un pas dans la bonne direction

Tout ceci nous ramène à la conférence des ministres-présidents. Comme ils l’ont évoqué, la pandémie a mis en évidence l’importance de trouver un équilibre entre les préoccupations relatives à la confidentialité des données et les outils permettant de s’attaquer aux défis urgents de notre époque, qui vont de la pandémie au changement climatique. La lutte contre le changement climatique, et en particulier dans le contexte du transport, incombe aux entreprises de données (comme Geotab) et aux utilisateurs (flottes), qui doivent développer et déployer une technologie de données qui apporte une contribution immédiate et concrète. Grâce à une utilisation étendue des données, les agents seront en mesure de faire progresser le climat nécessaire à la transition vers la mobilité électrique tout en réduisant l’empreinte des véhicules anciens avec une efficacité maximale.

 

Pour en savoir plus sur la manière dont Geotab déploie la technologie des données pour faire progresser les efforts de durabilité des organisations, consultez notre rapport sur le développement durable (en anglais).

 

Outre le changement climatique, la sécurité routière est une autre considération essentielle, tout comme la gestion efficace d’une entreprise. En tant que responsables du traitement et du contrôle des données, les fournisseurs et les utilisateurs de technologies doivent insister sur leur utilisation sûre et responsable, en communiquer les avantages et faire preuve de transparence. Il est essentiel de documenter ce qui est fait, comment, et quelles sont les garanties mises en place. Ceux qui évaluent l’utilisation des données ne doivent pas agir avec rigidité, mais examiner le contexte, reconnaître la légitimité de l’objectif poursuivi et évaluer le plan de mise en œuvre. Personne n’a le droit de dire simplement « ce n’est pas mon problème ». Le changement climatique, c’est « notre » problème, « notre » responsabilité et « notre » intérêt légitime. 


Avez-vous aimé cet article ? Faites le nous savoir !


Avertissement

Les articles de blog de Geotab sont destinés à fournir des informations et à encourager la discussion sur des sujets d'intérêt pour la communauté télématique dans son ensemble. Geotab ne fournit pas de conseils techniques, professionnels ou juridiques via ces articles de blog. Bien que tous les efforts aient été faits pour garantir que les informations contenues dans cet article de blog sont exactes et opportunes, des erreurs et des omissions peuvent survenir, et les informations présentées ici peuvent devenir obsolètes avec le temps.

Abonnez-vous au blog Geotab

Inscrivez-vous à notre blog pour en savoir plus sur les dernières nouveautés et recevoir des conseils pour une parfaite gestion de flotte. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

vehicules electriques qui chargent

S’appuyer sur la télématique pour électrifier sa flotte sans encombre

Face à une multitude d’incertitudes réglementaires, financières et opérationnelles, la télématique accompagne les gestionnaires de flottes dans la conversion de leur parc à l’électrique.

24 juin 2024

wave dots

Utiliser l’IA pour une gestion des flottes plus efficace

Avec la démocratisation de l’intelligence artificielle, les managers pourront s’appuyer sur une technologie qui devrait considérablement modifier leur approche de la gestion des parcs de véhicules.

7 juin 2024

Personne qui est en train de brancher un véhicule électrique

La télématique embarquée, un outil indispensable pour appliquer sa politique RSE aux flottes

La volonté d’évoluer vers une mobilité durable pousse les entreprises à renforcer leur politique RSE.

3 avril 2024

Un camion qui roule sur la route

La télématique au service de l’écoconduite pour les poids lourds

Diminution des gaz à effet de serre, réduction du nombre d’accidents, baisse de la consommation de carburant, l’éco-conduite n’a que des avantages pour les entreprises. Avec ses solutions, Geotab accompagne le secteur du TRM dans ce changement de paradigme.

18 mars 2024

View last rendered: 07/16/2024 09:14:18