Voiture blanche sur une route près d'un parc

5 conseils d’éco-conduite pour économiser du carburant

Publie le 21 avril 2021 dans Véhicules électriques et durabilité par Geotab


L’éco-conduite est bénéfique pour les propriétaires de véhicules et pour l’environnement.

Saviez-vous que votre technique de conduite, et pas seulement la distance et le temps de conduite, influe sur le volume de carburant utilisé par votre véhicule ? Chaque année, l’éco-conduite permet d’économiser des centaines d’euros de carburant par véhicule et constitue une part importante du programme de développement durable de la flotte.

Qu’est-ce que l’éco-conduite ?

L’éco-conduite est une méthode de conduite d’un véhicule dont l’objectif est d’utiliser moins de carburant et d’avoir un impact moindre sur l’environnement.

La première utilisation du terme « éco-conduite » est attribuée (en anglais) à l’école nationale suédoise de conduite en 1998. Ce concept est ensuite apparu dans certains programmes de conduite européens au début des années 2000, avant de s’étendre au niveau mondial.

Quels sont les avantages de l’éco-conduite ?

Selon le Département de l’Énergie des États-Unis (en anglais), une conduite agressive peut réduire votre kilométrage de 15 à 30 % (sur autoroute) ou de 10 à 40 % (dans les zones où les arrêts et redémarrages sont fréquents). À mesure que la législation sur la consommation de carburant se resserre, il est judicieux d’adopter des techniques d’éco-conduite pour améliorer l’empreinte carbone de votre flotte.

Avantages de l’éco-conduite selon le service des forêts des États-Unis (en anglais) :

  • Réduction du carburant utilisé et des coûts
  • Réduction des gaz d’échappement, y compris le CO2
  • Réduction de l’usure du véhicule
  • Amélioration de la sécurité

Techniques d’éco-conduite

1. Ne freinez pas brusquement

Évitez d’accélérer et de ralentir trop rapidement dans la mesure du possible. Au lieu de cela, si la circulation le permet, levez le pied de l’accélérateur et roulez en roue libre pour ralentir.

Une accélération et un freinage brusques augmentent la consommation de carburant et peuvent user votre véhicule (en anglais). Les coups de frein peuvent provoquer une surchauffe et une usure plus rapide des plaquettes de frein, ainsi que la déformation des disques.

Un freinage brusque peut également déclencher le système de freinage antiblocage (ABS) de votre véhicule alors qu’il n’est pas nécessaire, ce qui pourrait dégrader les performances de freinage. Si vous possédez un ancien modèle de véhicule sans ABS, un freinage brusque peut entraîner un problème de « flatspotting », une zone d’usure irrégulière sur vos pneus.

2. Régulez votre vitesse

Selon la publication Ressources naturelles Canada, si vous changez votre vitesse de 75 km/h à 85 km/h toutes les 18 secondes, vous risquez d’augmenter votre consommation de carburant de 20 %.

Aussi longtemps que vous pouvez le faire en toute sécurité, compte tenu des conditions de circulation, essayez de maintenir une vitesse constante et pensez à utiliser le régulateur de vitesse. Il peut également être utile de laisser votre vitesse diminuer légèrement lorsque vous montez une côte ; vous regagnerez de la vitesse de l’autre côté.

3. Réduisez l’excédent de poids

Plus votre véhicule est lourd, plus il faut de carburant pour le déplacer. Ces dernières années, les constructeurs automobiles ont amélioré les matériaux et les conceptions afin de réduire le poids du véhicule, mais le transport d’articles et d’équipements lourds peut accroître la consommation de carburant.

Vérifiez si des équipements, dont vous n’avez pas besoin ce jour-là, peuvent être retirés de l’intérieur ou du dessus de votre véhicule. Lors de l’achat d’un véhicule neuf, pensez à choisir un modèle plus petit et économique en carburant qui répond aux besoins de votre flotte.

4. Optimisez les itinéraires

Essayez de combiner plusieurs trajets en un seul et planifiez votre itinéraire à l’avance. Tenez-vous au courant des conditions de circulation, notez les zones de travaux et évitez si possible les itinéraires qui empruntent des intersections ou des villes très fréquentées.

Grâce à l’optimisation de l’itinéraire (en anglais), vous pouvez réduire la marche au ralenti, le risque de freinage brusque et le temps de conduite. Si vous gérez une flotte de véhicules, pensez à utiliser les outils technologiques (en anglais) qui vous aident pour les itinéraires et expéditions afin de coordonner vos ressources.

5. Évitez la marche au ralenti

Saviez-vous que laisser votre véhicule tourner au ralenti pendant plus de 10 secondes consomme plus de carburant que si vous aviez éteint, puis rallumé votre véhicule ? Selon une estimation du Laboratoire national d’Argonne (en anglais), chaque jour, 1 million de camions de gros tonnage long-courrier marchent au ralenti pendant les arrêts de repos obligatoires.

Lorsque vous n’êtes pas sur la voie publique, arrêtez votre véhicule si vous prévoyez d’être au ralenti pendant plus de 60 secondes. Si l’une des principales raisons de la marche au ralenti (en anglais) est le contrôle de la température, envisagez d’investir dans des chauffages de cabine ou couchette, des réchauffeurs de liquide de refroidissement, des climatiseurs de stockage ou un autre équipement de réduction de marche au ralenti (en anglais).

Pourquoi l’éco-conduite est-elle essentielle ?

Corriger les techniques de conduite inefficaces est bénéfique pour les propriétaires de véhicules comme pour l’environnement. Découvrez d’autres idées de flotte verte dans ce post de blogue : Meilleures pratiques en matière de développement durable de la flotte (en anglais).


Avez-vous aimé cet article ? Faites le nous savoir !


Avertissement

Les articles de blog de Geotab sont destinés à fournir des informations et à encourager la discussion sur des sujets d'intérêt pour la communauté télématique dans son ensemble. Geotab ne fournit pas de conseils techniques, professionnels ou juridiques via ces articles de blog. Bien que tous les efforts aient été faits pour garantir que les informations contenues dans cet article de blog sont exactes et opportunes, des erreurs et des omissions peuvent survenir, et les informations présentées ici peuvent devenir obsolètes avec le temps.